USA/Espionnage - La NSA doit mieux coopérer avec les alliés des USA sur l'espionnage

18/12/13 à 23:08 - Mise à jour à 23:08

Source: Le Vif

(Belga) L'Agence américaine du renseignement devrait mieux coopérer avec les "alliés proches" des Etats-Unis et les critères présidant à la surveillance de dirigeants étrangers devraient être resserrés, estime le groupe de travail mandaté par Barack Obama dont le rapport a été publié mercredi.

Washington, écrivent-ils dans une de leurs 46 recommandations, devrait avec un "petit groupe d'alliés proches (...) étudier la possibilité de sceller des accords et des ententes concernant les règles de collecte de renseignements sur nos citoyens respectifs". A l'heure de lancer la surveillance de dirigeants étrangers, les experts estiment que la NSA devrait notamment se demander si cette mesure permettra de mieux prévenir d'éventuelles "menaces" qui pèsent sur la sécurité des Etats-Unis ou si les dirigeants visés sont, ou non, dignes d'un "degré élevé de respect et de déférence". Cette dernière piste de réforme découle directement de la tempête diplomatique provoquée par la révélation que le téléphone portable de la chancelière allemande Angela Merkel avait été écouté par les services secrets américains. Le rapport avait été commandé par le président américain en réponse à la vague d'indignation engendrée par les révélations de l'ancien consultant Edward Snowden sur l'étendue et le contenu des programmes de surveillance de la NSA. (Belga)

Nos partenaires