Uplace - Schauvliege réfute tout parti pris

28/05/14 à 18:00 - Mise à jour à 18:00

Source: Le Vif

(Belga) La ministre flamande de l'Environnement, Joke Schauvliege (CD&V), a affirmé mercredi avoir approuvé "sans le moindre parti pris" et "en toute objectivité" le permis d'environnement du complexe commercial UPlace (Machelen, Brabant flamand), que le Conseil d'État a annulé en mettant en cause l'impartialité de la ministre.

Uplace - Schauvliege réfute tout parti pris

Selon la ministre, le Conseil d'État omet une partie de la convention UPlace de 2009 stipulant expressément que les obligations auxquelles s'est lié le gouvernement "ne peuvent contrevenir en aucune manière au devoir du gouvernement flamand d'appliquer, lors du traitement des demandes de permis, les règles légales et décrétales ainsi que les procédures adéquates". Mme Schauvliege a dit dans un communiqué devoir prendre le temps d'étudier l'arrêt plus en profondeur avant d'engager de nouvelles étapes. De leur côté, les promoteurs de Uplace se sont dits confiants dans la capacité de la ministre d'octroyer un nouveau permis rencontrant les remarques du Conseil d'État. L'annulation du permis n'est d'ailleurs pas inattendue et n'entraînera pas de retards supplémentaires, le permis d'environnement ayant déjà été suspendu en décembre 2012, a fait remarquer UPlace, qui a déjà investi 70 millions d'euros dans le projet. Il déplore en outre l'insécurité juridique qui plane sur le dossier depuis 2009. (Belga)

Nos partenaires