Union bancaire: début des négociations avec le Parlement européen

08/01/14 à 13:43 - Mise à jour à 13:43

Source: Le Vif

(Belga) Les négociateurs de la présidence grecque de l'Union européenne et du Parlement européen sont entrés mercredi dans le vif des négociations pour trouver une position commune sur la création d'un mécanisme chargé d'organiser la faillite des banques de la zone euro.

Union bancaire: début des négociations avec le Parlement européen

Les négociations sur ce pilier de l'union bancaire, destinée à éviter de nouvelles crises dans la zone euro, s'annoncent ardues, car "les positions sont très éloignées" entre le Parlement et les Etats, souligne le Parlement mercredi dans un communiqué. Les ministres des Finances des 28 avaient eux-même bataillé ferme pendant plusieurs mois avant de trouver une position commune le 19 décembre dernier. Mais celle-ci a immédiatement été critiquée par le président du Parlement européen, le social-démocrate allemand Martin Schulz, qui a promis "de très longues négociations" avec les députés européens, jugeant le texte "inquiétant" et "très éloigné" des ambitions des députés européens. M. Schulz avait notamment critiqué la complexité du mécanisme proposé: la création d'un fonds commun abondé par les banques, destiné à financer d'éventuelles liquidations, et une "autorité de résolution" chargée de prendre les décisions, sous l'autorité, en dernier recours, des gouvernements nationaux. Pour lui, la nécessité d'agir en un week-end en cas de faillite d'une banque impose de laisser la décision à la Commission européenne, la plus à même d'agir rapidement. M. Schulz et l'eurodéputée socialiste portugaise Elisa Ferreira, qui mènera les négociations au nom du Parlement, s'opposent aussi à ce que le fonds repose sur un traité intergouvernemental, comme l'a exigé Berlin. Ils veulent un mécanisme purement communautaire. Le temps presse pour parvenir à un texte de consensus avant les élections européennes de mai prochain. Le ministre grec des Finances, Yannis Stournaras, a assuré mardi que l'union bancaire serait un des "très importants sujets" sur lesquels allait travailler la présidence grecque de l'UE. (Belga)

Nos partenaires