Une table ronde sur le retour au travail après un cancer

12/09/12 à 13:24 - Mise à jour à 13:24

Source: Le Vif

(Belga) La ministre de l'Emploi Monica De Coninck (sp.a) a annoncé mercredi la tenue au printemps 2013 d'une table ronde sur le retour au travail après une longue période d'inactivité, comme après un traitement cancéreux.

Cette table ronde réunira le fédéral, les Régions et Communautés ainsi que les acteurs du secteur, a précisé la ministre à l'occasion d'une action à son cabinet de la Ligue flamande contre le cancer (VLK). Parmi les patients qui ont arrêté de travailler pour se soigner, 6 à 8 sur 10 ayant survécu à leur cancer reprennent le travail. Mais non sans difficultés, selon une enquête de la VLK menée auprès de 300 patients. Législation trop rigide, manque d'information sur les conséquences que le travail attribué aura sur les droits sociaux, réticences des patrons à opérer les adaptations nécessaires, sont quelques-uns des soucis rencontrés. "Avant, la maladie était presque toujours mortelle, mais ce n'est plus autant le cas grâce aux progrès de la médecine", souligne Jean-Jacques Cassiman, président de la VLK. L'âge des personnes concernées est un facteur de complication pour la reprise du travail. L'ampleur qu'a prise la législation sur le travail ces dernières années ne facilitera pas non plus les réformes, a fait observer la ministre De Coninck, bien décidée cependant à agir. Souvent aussi, le médecin de famille, la médecine du travail et les mutuelles rendent des avis divergents. A cet égard, Monica De Coninck envisage notamment le développement d'un "chat" électronique où les différentes parties échangeraient sur tel ou tel cas. (VIM)

Nos partenaires