"Une surveillance accrue des extrémistes tchétchènes s'impose"

21/04/13 à 07:39 - Mise à jour à 07:39

Source: Le Vif

(Belga) Il faut aussi renforcer la surveillance des extrémistes tchétchènes en Belgique, affirme dimanche une source issue des services de sécurité dans Het Nieuwsblad Op Zondag. L'enquête menée après les attentats au marathon de Boston a permis d'identifier deux suspects d'origine tchétchène.

Environ 11.000 Tchétchènes vivent en Belgique. Les services de sécurité sont informés de la présence d'extrémistes parmi eux, notamment à Anvers. "Nous avons déjà fait le nécessaire, mais une vigilance accrue en matière de terrorisme dans notre pays est aujourd'hui plus que nécessaire. Surtout lorsque l'on sait ce que certains Tchétchènes issus de notre pays ont déjà fait", ajoute la source du quotidien. Ainsi, en 2011, un Liégeois d'origine tchétchène âgé de 25 ans a été condamné à 12 ans de prison pour avoir planifié un attentat contre un journal danois, le Jyllands-Posten. En novembre 2010, 14 suspects avaient par ailleurs été interpellés dans le cadre d'une vaste enquête contre le terrorisme, dont trois Tchétchènes. "Tout le monde semble étonné que les terroristes de Boston soient originaires de Tchétchénie. Mais ça ne nous étonne pas du tout. Donc, encore une fois, il faut renforcer la vigilance aussi chez nous. Même s'il n'y a pour l'instant aucune preuve concrète de risques dans notre pays." (Belga)

Nos partenaires