Une station d'épuration construite dans un étang sur le site classé de l'abbaye de Villers

20/06/14 à 15:54 - Mise à jour à 15:54

Source: Le Vif

(Belga) L'intercommunale du Brabant wallon (IBW) a inauguré vendredi à Villers-la-Ville sa trente-sixième station d'épuration. Il s'agit d'un projet particulier: après quinze ans d'études, de procédures administratives, de recours et de travail sur le terrain, la station qui traite aujourd'hui les eaux usées de 8.000 habitants a été construite dans un étang, et est implantée pour partie à l'intérieur du périmètre classé des ruines de l'abbaye de Villers, inscrit sur la liste du patrimoine exceptionnel de la Région wallonne. L'investissement s'élève à 5,55 millions d'euros hors TVA.

Une station d'épuration construite dans un étang sur le site classé de l'abbaye de Villers

L'endroit, situé dans le périmètre classé des ruines de l'abbaye de Villers mais aussi en pleine zone forestière Natura 2000, est le point le plus bas de la commune. Il permet de récupérer les eaux usées des habitants des villages de Villers-la-Ville, Marbais, Mellery, Tilly et Marbisoux. Mais vu le statut du lieu d'implantation, les ingénieurs ont dû déployer de gros moyens pour tenir compte des contraintes imposées par la construction dans un plan d'eau, et l'indispensable intégration paysagère des installations d'épuration. Le projet permet de préserver une grande partie de l'étang, conserve des arbres pour masquer la vue, regroupe les équipements techniques dans des bâtiments, fait plonger les façades dans l'étang et utilise des toits plats verdurisés. Le dernier recours contre le projet a été tranché il y a quelques jours par le Conseil d'Etat, qui a confirmé l'octroi des permis d'urbanisme et d'environnement. (Belga)

Nos partenaires