Une secte s'infiltre dans l'enseignement

01/06/13 à 07:22 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) Une centaine d'enseignants flamands et bruxellois, de parents et d'étudiants se sont inscrits ces dernières semaines à une conférence sur le thème des "écoles sans stress". Mais la "méthode scientifique" présentée pour diminuer le stress relève du charlatanisme. Le Centre d'information et d'avis sur les organisations sectaires nuisibles possède un dossier sur le mouvement Maharishi, qui organise cette conférence, indique samedi le quotidien De Morgen.

Quinze minutes de médiation transcendantale (MT) deux fois par jour à l'école et le stress disparaîtra pour les élèves et les professeurs, a assuré ces dernières semaines l'Américain Ashley Deans, représentant du Maharishi Mahesh Yogi, à des centaines de professeurs, de parents et d'étudiants bruxellois et flamands. Maharishi Mahesh Yogi a conçu cette technique de relaxation il y a plus de quarante ans. Au cours d'une tournée intitulée "des écoles sans stress", son représentant témoigne devant des élèves, notamment à Bruxelles et Gand. Plus de 600 publications scientifiques ont confirmé les effets positifs de la méditation transcendantale, explique-t-il. La réalité semble toutefois être toute autre. Le Centre d'information et d'avis sur les organisations sectaires nuisibles (CIAOSN) a ouvert un dossier sur le mouvement Maharishi. En ce qui concerne ces prétendues études scientifiques mises en avant par le mouvement, le Centre conclut que "les affirmations du mouvement MT concernant la supériorité scientifique constatée de leur forme de méditation sont totalement fausses." Ce n'est pas la première fois que ce mouvement tente de pénétrer dans le milieu de l'enseignement flamand. Des tentatives ont déjà eu lieu en 2007 et 2010. (Belga)

Nos partenaires