Une quarantaine de membres du Comité des Afghans manifestent devant le CGRA

18/08/14 à 14:09 - Mise à jour à 14:09

Source: Le Vif

(Belga) Une quarantaine de membres du Comité des Afghans, ont manifesté lundi matin à Bruxelles depuis l'église du Béguinage qu'une trentaine d'Afghans continuent à occuper, jusqu'au siège du Commissariat général aux réfugiés et aux apatrides (CGRA).

Les manifestants ont notamment dénoncé le cas d'une famille composée de quatre enfants et de leurs parents qui, après avoir été déboutée de sa demande d'asile, est retournée il y a une dizaine de jours à l'église du Béguinage. Quatre autres familles ont également été déboutées et sont toujours dans des centres d'accueil. "Alors que le nouveau rapport d'Amnesty International intitulé 'Left in the dark' est accablant sur la situation des civils en Afghanistan, la Belgique ne donne toujours pas de protection aux Afghans présents sur son territoire. Rien ne change et les Afghans qui ont introduit une nouvelle demande d'asile en janvier, sont toujours dans l'attente", déplore une membre du Collectif des Afghans. "La récente dégradation de la situation à Kaboul, ville considérée par le CGRA à moindre risque, ne permet pas d'y renvoyer les Afghans présents en Belgique", estime-t-elle. Après leur rencontre avec le Premier ministre Elio Di Rupo (PS) en janvier dernier, la quasi-totalité des Afghans occupant l'église du Béguinage avaient introduit une demande d'asile à l'Office des Étrangers. A la suite de l'introduction de ces demandes, les manifestations du Collectif des Afghans avaient été suspendues. Elles ont repris fin juillet. (Belga)

Nos partenaires