Une prolongation de Luc Coene à la tête de la BNB pas à l'ordre du jour

29/04/13 à 17:31 - Mise à jour à 17:31

Source: Le Vif

(Belga) Le Premier ministre Elio Di Rupo a démenti lundi tout projet du gouvernement de prolonger Luc Coene dans ses fonctions de gouverneur de la Banque nationale au-delà de 2014, un scénario évoqué il y a peu dans la presse.

Une prolongation de Luc Coene à la tête de la BNB pas à l'ordre du jour

"Le gouvernement n'a à ce jour jamais envisagé l'hypothèse de la prolongation du mandat de M. Luc Coene" à la tête de la Banque nationale. "Ces spéculations dans la presse ne sont pas à l'ordre du jour", a répondu le chef du gouvernement, interrogé lundi après-midi en commission de la Chambre par Georges Gilkinet (Ecolo). Actuellement à la tête de la BNB, M. Coene est théoriquement appelé à quitter ses fonctions en mars prochain, moment où il sera atteint par la limite d'âge de 67 ans en vigueur pour les dirigeants de l'institution. Cependant, la loi permet au gouvernement fédéral de reporter cette limite à 70 ans au besoin. Plusieurs journaux évoquaient il y a quelques semaines ce scénario, mais selon M. Di Rupo il n'en est rien. Ancien chef de cabinet du Premier ministre libéral flamand Guy Verhofstadt, M. Coene s'est attiré pas mal de critiques à gauche ces derniers mois pour ses prises de position jugées trop politiques, notamment sur l'indexation automatique des salaires ou la scission des activités bancaires. S'il part l'an prochain, Luc Coene devrait en principe être remplacé par Jan Smets, actuel directeur de la BNB et étiqueté CD&V (Belga)

Nos partenaires