Une pétition des SDF de la gare centrale pour le retour de leur référente sociale SNCB

13/03/13 à 15:34 - Mise à jour à 15:34

Source: Le Vif

(Belga) Une pétition regroupant une soixantaine de signatures lancée à l'initiative des sans-abri qui vivent dans les couloirs de la gare centrale, à Bruxelles, a été remise, mercredi midi, par Jean Peeters, secrétaire du Front commun SDF, au CEO SNCB holding Jannie Haek. Les signataires demandent que Silvia Bochkoltz, la référente sociale SNCB, qui a démissionné le 15 février dernier pour divergence d'opinion avec sa hiérarchie, soit réengagée. Le Front commun SDF souhaiterait aller plus loin en obtenant qu'elle puisse être épaulée dans son travail par une équipe spécifique.

Une pétition des SDF de la gare centrale pour le retour de leur référente sociale SNCB

La pétition est signée par des SDF de la gare centrale, mais aussi des commerçants et habitants du quartier ainsi que des sans-abri de la gare du midi. Sylvia Bochkoltz occupait depuis 2011 le poste de référent social SNCB créé dans le cadre du programme Progress de la Commission européenne. Son rôle consistait à encadrer les relations entre les SDF et les divers acteurs sociaux, privés et publics. Lors de la rencontre, Jannie Haek a répété que la direction avait proposé à Sylvia Bochkoltz un contrat à durée indéterminée et restait ouverte à ce qu'elle revienne sur sa décision. "La SNCB ne souhaite pas outrepasser sa mission en poussant cette expérience-pilote jusqu'à développer une politique de logement méprisante à l'égard des personnes sans-abri", rapporte Louis Maraite, porte-parole SNCB holding. "Elle propose, par contre, d'étendre cette expérience aux onze autres grandes gares belges confrontées au sans-abrisme." (COR 940)

Nos partenaires