Une maison de Beauvechain se détériore depuis 31 ans à cause de la Région wallonne

27/04/13 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) Une maison située à Beauvechain se détériore depuis près de 31 ans, depuis que la Région wallonne a décidé de la placer en zone de réservation en vue de l'extension de la N25 vers Louvain. Le propriétaire de l'habitation, qui peut dès lors être exproprié à tout moment, peut donc difficilement procéder aux travaux de rénovation nécessaires et poursuit la Région en justice, peut-on lire samedi dans La Dernière Heure, édition Brabant wallon.

En 1979, le gouvernement wallon décide de placer l'habitation de Thierry Mansvelt, à Hamme-Mille (Beauvechain), en zone de réservation en vue de l'extension de la N25 vers Louvain. Une extension qui n'a toujours pas vu le jour aujourd'hui, faute de moyens financiers suffisants, mais la maison elle se trouve toujours en zone de réservation. Une maison qui se détériore de plus en plus, son propriétaire, qui peut en effet être exproprié du jour au lendemain, pouvant dès lors difficilement faire procéder aux travaux de rénovation nécessaires et les banques étant peu enclines à prêter des fonds dans cette situation. Face à l'inertie de la Région wallonne, Thierry Mansvelt a tenté une conciliation, qui n'a pas abouti. En août 2010 il décide finalement de porter l'affaire en justice pour contraindre la Région à prendre une décision: soit elle l'exproprie en l'indemnisant en conséquence, soit elle retire le périmètre de réservation et l'indemnise également pour le préjudice subi. L'affaire est toujours pendante aujourd'hui et la prochaine audience, faute de magistrats suffisants, n'aura pas lieu avant mars 2014, ajoute La Dernière Heure. "Et la Région a déjà fait savoir, par l'intermédiaire de son avocat, qu'elle irait en recours si elle était condamnée", indique le propriétaire. (Belga)

Nos partenaires