Une fuite de vapeur pourrait compromettre le redémarrage de Tihange 2

05/06/13 à 23:37 - Mise à jour à 23:37

Source: Le Vif

(Belga) Une fuite de vapeur survenue dans l'unité 2 de la centrale nucléaire de Tihange pourrait avoir des conséquences sur le redémarrage des installations. Mercredi vers 21 h 45, une fuite a été entendue aux alentours du site nucléaire tihangeois. Elle n'a pas de conséquence en termes de sécurité mais pourrait compromettre la remise en marche du réacteur qui était prévu jeudi vers midi.

Une fuite de vapeur pourrait compromettre le redémarrage de Tihange 2

"Il s'agit d'un réglage qui n'a de conséquence ni sur la sureté, ni sur la sécurité des personnes mais qui est assez sonore et qui pourrait avoir des conséquences sur le redémarrage", a expliqué Serge Dauby, le porte-parole du site tihangeois d'Electrabel. L'Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) avait donné son feu vert à ce redémarrage de Tihange 2 mais aussi de Doel 3, il y a environ deux semaines. Les réacteurs de Doel 3 et Tihange 2 avaient été mis à l'arrêt l'été dernier à la suite de la découverte de microfissures dans les cuves. Le réacteur nucléaire Doel 3 a quant à lui déjà été relancé. Il produit à nouveau de l'électricité depuis lundi en fin d'après-midi. (Belga)

Nos partenaires