Une filiale d'Etex Group Belgique doit dédommager un employé atteint d'un cancer

13/04/14 à 18:03 - Mise à jour à 18:03

Source: Le Vif

(Belga) L'entreprise chilienne Pizarreño, filiale d'Etex Group Belgique, a été condamnée début avril à verser 55 millions de pesos (environ 72.000 euros) de dédommagement à l'un de ses anciens employés atteint d'un cancer dû à une exposition prolongée à l'amiante, rapportent plusieurs médias chiliens.

Le plaignant, âgé de 55 ans, souffre d'une forme virulente de cancer appelée "mésothéliome pleural" qui se développe principalement à la suite de l'inhalation de fibre d'amiante. Le tribunal du travail de Santiago a estimé que l'entreprise Pizarreño n'avait pas satisfait, de manière efficace, à l'obligation de prévention et de protection de son ancien employé contre les risques liés à l'exposition à l'amiante. L'association chilienne "Unidos contra el asbesto" (Unis contre l'amiante) s'est réjouie de cette décision. Selon son porte-parole, Adrián Prieto, Pizarreño est responsable de la mort de 300 personnes qui habitaient à proximité des usines de l'entreprise à Maipú (en région métropolitaine de Santiago) et 150 à San Pedro de la Paz (sud-ouest du Chili). Le groupe Etex est la société-mère d'Eternit, spécialisée dans les matériaux de construction. Le groupe, dont le siège se trouve à Bruxelles, compte 116 filiales dans 44 pays, dont la société Pizarreño au Chili, et emploie 17.000 personnes. Eternit fait l'objet de poursuites dans divers pays, notamment en Belgique. (Belga)

Nos partenaires