Une femme tuée à Neupré - Deux ex-compagnons de la victime sont suspectés

26/07/13 à 17:47 - Mise à jour à 17:47

Source: Le Vif

(Belga) L'enquête se poursuit après le meurtre d'une trentenaire dans la nuit de mercredi à jeudi à Neuville-en-Condroz (Neupré). Deux hommes sont suspectés, selon le parquet de Liège. Tous deux sont des ex-compagnons de la victime, connus pour faits de harcèlement envers la dame. L'un d'eux a été retrouvé pendu vendredi matin. L'autre est toujours recherché.

Dans la nuit de mercredi à jeudi, le voisin de Rosalie Hodeige, domiciliée rue des Ramiers, à Neuville-en-Condroz, a entendu des cris, est sorti de chez lui et a aperçu la trentenaire étendue par terre, avec un homme pratiquement couché sur elle. Le voisin est alors rentré chez lui pour appeler les secours et lorsqu'il est revenu à l'extérieur, le suspect avait disparu au volant d'un 4X4 VW Touareg. La victime, âgée de 32 ans et mère de jumeaux de 6 ans, qui était blessée à hauteur de la carotide et de la main gauche, était en arrêt cardiaque et a été ranimée sur place avant d'être transportée à l'hôpital, où elle a subi deux interventions chirurgicales, chacune suivie d'un nouvel arrêt cardiaque. Le dernier lui a été fatal. Elle est décédée dans la même nuit. Le véhicule a orienté les enquêteurs vers Grégory Wathieu, âgé de 28 ans, domicilié à Engis. L'homme avait vécu avec la victime mais celle-ci s'était plainte de faits de coups et de harcèlement. Le corps de l'individu a été retrouvé pendu dans les bois de Soumagne vendredi matin. Avant de mettre fin à ses jours, il aurait envoyé un sms à son papa annonçant son intention de se tuer. Sa voiture a été retrouvée. Un couteau a également été découvert dans le véhicule. Il pourrait être taché de sang. Des analyses sont en cours. Les enquêteurs s'étaient également orienté vers un autre ancien compagnon de la victime, aussi connu pour violence. Il n'a cependant pas encore été retrouvé. (Belga)

Nos partenaires