Une évaluation annuelle pour les hauts fonctionnaires

19/04/13 à 17:47 - Mise à jour à 17:47

Source: Le Vif

(Belga) Le Conseil des ministres a approuvé vendredi quatre projets d'arrêté royal sur l'évaluation des hauts fonctionnaires et managers fédéraux et de certains organismes d'intérêt public, qui devient désormais annuelle.

Une évaluation annuelle pour les hauts fonctionnaires

Les fonctions d'encadrement au sein de l'administration fédérale sont occupées par des mandataires. Ceux-ci sont désignés pour une période de six ans, qui peut être chaque fois prolongée après une évaluation favorable. Afin de moderniser cette carrière et de maintenir la qualité des managers au niveau, le secrétaire d'Etat à la Fonction publique Hendrik Bogaert a introduit quelques modifications. Quelqu'un qui ambitionne un mandat sera désormais soumis à une évaluation informatisée, qui estimera les compétences génériques. Celui qui échoue au test ne pourra pas représenter le même test pendant une période de 6 mois suivant cet échec. En cas de réussite, le lauréat ne devra plus repasser le test pendant une période de deux ans, s'il postule pour d'autres fonctions de management. Les fonctions de management au niveau de directeur doivent désormais également être accessibles aux candidats externes. Les mandataires seront désormais évalués annuellement, au lieu de tous les deux ans. Cette évaluation sera conclue avec les mêmes mentions finales que celles utilisées pour leurs collègues: excellent, répond aux attentes, à développer et insuffisant. En cas d'insuffisant, le mandataire devra quitter l'organisation. La désignation est donc désormais uniquement fixe en cas de bonnes ou de très bonnes prestations. (Belga)

Nos partenaires