Une enzyme permet de réduire la quantité de maïs nécessaire à la production de bioéthanol

30/10/12 à 16:57 - Mise à jour à 16:57

Source: Le Vif

(Belga) Le numéro un mondial des enzymes, le danois Novozymes, a annoncé mardi le lancement d'une enzyme qui permet de réduire la quantité de maïs nécessaire à la production de bioéthanol.

Une enzyme permet de réduire la quantité de maïs nécessaire à la production de bioéthanol

Cette protéine appelée Novozymes Avantec peut "tirer 2,5% de plus d'éthanol à partir du maïs", a indiqué le groupe. Selon les calculs de Novozymes, si les Etats-Unis, de loin les premiers producteurs de bioéthanol au monde, employaient cette enzyme, ils économiseraient 3 millions de tonnes de maïs par an. La production de bioéthanol des Etats-Unis, qui avait atteint un pic en 2011 à 52,8 milliards de litres, a décru depuis le début de l'année, réduisant les bénéfices de Novozymes. Le bioéthanol, dit biocarburant de "première génération", est l'objet de critiques féroces des défenseurs de l'environnement, qui y voient, outre une concurrence avec les cultures alimentaires, une source importante de déforestation. (MUA)

Nos partenaires