Une enquête préliminaire vise le directeur du régulateur des marchés financiers

14/06/13 à 07:18 - Mise à jour à 07:18

Source: Le Vif

(Belga) Le parquet bruxellois tente actuellement de savoir si l'ex-Commission bancaire, financière et des assurances (CBFA) a joué son rôle de supervision dans un dossier financier de KBC Asset Management. Il a pour se faire lancé une enquête préliminaire visant différents cadres qui étaient alors actifs au sein de cette Commission, dont Jean-Paul Servais, actuel président de l'Autorité des services et marchés financiers (FSMA), qui a succédé à la CBFA. C'est ce qu'a confirmé le premier substitut Jean-Marc Meilleur au journal De Morgen.

Une enquête préliminaire vise le directeur du régulateur des marchés financiers

L'affaire a débuté après l'envoi d'une lettre par un dénonciateur anonyme à la N-VA. Dans ce courrier, il était indiqué que la CBFA avait prêté trop peu d'attention aux prospectus de produits financiers complexes que KBC Asset Management entendait émettre. De plus, les produits auraient été utilisés par les cadres pour leur propre profit. Les revenus élevés issus des produits d'investissement auraient été versés sur les comptes privés des collaborateurs. M. Servais a réagi avec étonnement à l'information, selon De Morgen. Il a précisé ne pas avoir eu de contact avec le parquet à ce sujet. Tant à la FSMA qu'à la KBC on disait jeudi ne pas être au courant de l'enquête préliminaire, d'après la même source. Jean-Paul Servais était, entre 2002 et 2007, vice-président du comité de direction de l'ex-CBFA. En 2007, il a pris la tête de l'institution. Il est actuellement en mesure d'obtenir un nouveau mandat de 6 ans, mais au cabinet du ministre des Finances, Koen Geens, on souligne qu'aucune proposition en ce sens ne se trouve actuellement sur la table. (Belga)

Nos partenaires