Une enquête ouverte concernant une photo volée d'une dépouille diffusée dans la presse

03/12/13 à 17:10 - Mise à jour à 17:10

Source: Le Vif

(Belga) La police locale a ouvert une enquête concernant la publication dans la presse d'une photo volée de la dépouille d'un homme trouvé à l'état de momie en novembre dernier à Anderlecht, a indiqué mardi la zone de police Midi. Une deuxième enquête a été ouverte pour un autre cas de violation de la vie privée à Anderlecht. Cette fois, il s'agit de la publication d'une photo volée montrant les lieux de la découverte d'un homme dévoré par ses chiens.

A la demande du juge d'instruction, la recherche locale a mené mardi trois perquisitions à Overijse, Molenbeek et Etterbeek au cours desquelles cinq personnes ont été interpellées. Quatre d'entre elles pourraient directement être liées aux deux faits. Des GSM et ordinateurs contenant non seulement des photos des personnes décédées dont il a été question dans la presse, mais également des photos d'autres corps, ont aussi été trouvés. La Dernière Heure avait publié une photo du corps d'un homme retrouvé momifié à Anderlecht le 19 novembre dernier. Le 22 novembre, c'est la photo des lieux de la découverte d'un homme dévoré par ses chiens à Anderlecht, qui a à son tour été diffusée dans la presse. Dans les deux cas, des photos ont été prises sur les lieux des faits mais pas par des membres de la zone de police Midi. Elles ne faisaient pas non plus partie du dossier judiciaire. Immédiatement après la publication des articles, la zone de police Midi a mené une enquête pour déterminer leur origine. (Belga)

Nos partenaires