Une enquête ouverte après l'intoxication au méthanol d'une laborantine de Destelbergen

07/03/14 à 10:54 - Mise à jour à 10:54

Source: Le Vif

(Belga) La justice gantoise mène une enquête après l'intoxication au méthanol d'une femme de 29 ans, assistante en laboratoire de Destelbergen, qui aurait pu avoir été victime de harcèlement au travail, a indiqué vendredi Het Laatste Nieuws. L'information a été confirmée par le parquet de Gand. "La qualification provisoire est tentative d'assassinat, mais toutes les pistes sont étudiées", a indiqué le parquet de Gand.

La laborantine, originaire de Destelbergen, se trouve depuis mi-janvier dans le coma après avoir été victime d'une intoxication au méthanol, rapporte le quotidien flamand. "Les parents de Cindy S. sont convaincus qu'un collègue est directement impliqué dans cette tentative d'assassinat, vu que leur fille avait déjà concédé auparavant qu'elle rencontrait des problèmes de harcèlement sur son lieu de travail." La femme travaille au Centre pour la Radio-Immunologie à Zwijnaarde (Gand). "Sa situation est toujours préoccupante", a indiqué le parquet. "La qualification provisoire est tentative d'assassinat, mais toutes les pistes sont examinées. Aucun indice ne permet d'établir que les faits se sont passés sur le lieu de travail, mais tout est étudié. Des perquisitions et auditions ont eu lieu mais personne, à ce stade, n'a été présenté au juge d'instruction en charge de l'affaire." La piste du suicide est également conservée. L'avocat des parents, Jef Vermassen, a déposé plainte vendredi auprès du juge d'instruction, a précisé Het Laatste Nieuws. (Belga)

Nos partenaires