Une école juive bruxelloise envisage de déménager pour augmenter sa fréquentation

01/12/12 à 09:55 - Mise à jour à 09:55

Source: Le Vif

(Belga) L'athénée juif Maïmonide, situé boulevard Poincaré à Anderlecht, à deux pas de la gare du Midi, est confronté depuis plusieurs années à une baisse de sa fréquentation qui menace désormais sa survie financière. Ses responsables, qui imputent en grande partie cette baisse de fréquentation à l'insécurité croissante du quartier, envisagent de déménager afin de regagner la confiance des parents d'élèves, rapporte samedi La Capitale.

Une école juive bruxelloise envisage de déménager pour augmenter sa fréquentation

"Depuis quelques années, le quartier subit une forte dégradation. L'établissement a du mal à gérer les problèmes d'insécurité, de propreté. De nombreux parents ne souhaitent plus inscrire leurs enfants à Maïmonide car ils craignent pour leur sécurité", explique Jacques Wajc, président du conseil d'administration de l'athénée. "La diminution du nombre d'élèves provoque fatalement une diminution des recettes. Ce nombre est dès lors insuffisant pour amortir nos dépenses et nous faisons face à une explosion de frais", ajoute-t-il. D'après le quotidien, l'organe de gestion de l'établissement afficherait une dette de 6,7 millions d'euros auprès de l'Etat belge et de l'ONSS. Vendredi, le dossier passait au tribunal de commerce de Bruxelles. L'école n'a pas été placée en liquidation, car elle n'est pas en faillite, précise Jacques Wajc qui reconnaît que la solution est un "déménagement vers une meilleure localisation". Une solution déjà évoquée depuis plusieurs années mais que la situation financière semble rendre incontournable. L'Athénée Maïmonide est l'une des trois institutions scolaires juives installées en région bruxelloise, à côté de l'école Ganenou (Uccle) et de Beth Aviv (Forest). Elle n'a jamais quitté le quartier Poincaré-Triangle depuis sa création en 1947. (ERIC VIDAL)

Nos partenaires