Une deuxième vie pour les cabines téléphoniques new-yorkaises

19/11/14 à 15:22 - Mise à jour à 15:22

Source: New York Times

Délaissées, les cabines téléphoniques new-yorkaises seront bientôt transformées en bornes WiFi. Un projet d'envergure à plus de 200 millions d'euros.

Depuis l'invention du téléphone portable, les cabines téléphoniques et autres téléphones publics sont de plus en plus délaissées. Mais la ville de New York a décidé de leur donner une seconde chance, en les transformant en bornes WiFi. Au nombre de 10 000, chacune permettra aux passants de se connecter à internet et de bénéficier d'une vitesse moyenne 20 fois supérieure aux connexions domestiques (100 fois supérieures aux réseaux publics classiques), mais proposera également d'autres services : accès à la carte et aux informations sur la ville, possibilité de recharger son téléphone, d'appeler les secours, etc. Chaque borne permettra à 250 personnes de se connecter, et aura une portée de 45 mètres.

Les travaux, estimés à plus de 200 millions de dollars (160 millions d'euros), ont été confiés à consortium de deux entreprises, Qualcomm et Titan. Une décision contestée par certains élus, qui auraient préféré voir plus de sociétés oeuvrer sur ce projet.

Si certaines villes européennes, dont certaines en Belgique, ont déjà pris des mesures pour offrir du WiFi gratuit aux passants, ce projet est d'une envergure supérieure, de par le nombre de bornes mises à disposition, les services proposés et la qualité annoncée de la connexion qui permettra, selon certain responsable du projet, de télécharger un film de deux heures en moins de 30 secondes, une performance presque inimaginable chez les fournisseurs belges...

En savoir plus sur:

Nos partenaires