Une deuxième victime de harcèlement à la prison de Berkendael

07/09/12 à 15:34 - Mise à jour à 15:34

Source: Le Vif

(Belga) Une deuxième victime de harcèlement s'est signalée à la prison pour femmes de Berkendael, a indiqué vendredi Luc Neirynck, le secrétaire national de la CSC Services publics.

Une deuxième victime de harcèlement à la prison de Berkendael

"Une deuxième personne s'est signalée auprès de notre représentant syndical, qui accompagnait la première victime", a expliqué Luc Neirynck, ajoutant que cette deuxième victime n'a pas déposé plainte et qu'elle ne le fera pas non plus. Un cas de harcèlement est en effet survenu dimanche à la prison de Berkendael, où une assistante de surveillance pénitentiaire aurait été maltraitée et humiliée par ses collègues. La femme a déposé plainte auprès de la police locale de la zone Midi (Anderlecht/Saint-Gilles/Forest) et auprès de la personne de confiance de la direction de la prison. Selon Luc Neirynck, le fait qu'il y ait déjà deux victimes prouve bien qu'il existe un problème au sein de la prison. Le syndicat chrétien estime par ailleurs que la direction a attendu trop longtemps pour prendre des mesures après l'incident qui s'est produit dimanche. De son côté, la direction de Berkendael a nié auprès de plusieurs médias ne pas avoir réagi contre les personnes à l'origine du harcèlement. "Nous nous préoccupons de cet incident, mais nous voulons d'abord savoir ce qui s'est réellement passé avant de prendre des mesures définitives", a indiqué Laurent Sempot, le porte-parole de l'administration pénitentiaire. "Dans l'attente des résultats de l'enquête, deux gardiens de prison, entre autres le chef de l'équipe, ont été temporairement mutés." (MUA)

Nos partenaires