"Une des plantes aquatiques parmi les plus invasives du monde" éliminée à Ganshoren

09/09/13 à 15:45 - Mise à jour à 15:45

Source: Le Vif

(Belga) Une des plantes aquatiques parmi les plus invasives du monde a été éliminée dans un marais de Ganshoren, peut-on lire sur le site Natuurbericht.be, dédié à la protection de la nature.

Le 25 août, une plante exotique a été découverte dans un marais de Ganshoren, au nord-ouest de Bruxelles. Le spécialiste Rutger Barendse a reconnu la plante: il s'agissait de la "Limnobium laevigatum", sorte de petit nénuphar appelé aussi grenouillette. "En Amérique du Nord, cette plante invasive pose beaucoup de problèmes, elle a une capacité de reproduction énorme", explique Roosmarijn Steeman, scientifique chez Natuurpunt. La grenouillette est aussi connue parce qu'elle peut supporter des températures hivernales. "On ne sait cependant pas si ces plantes peuvent survivre à des hivers très durs. Quoi qu'il en soit, cette découverte à Ganshoren est alarmante." La plante peut, comme les autres plantes invasives, recouvrir une grande partie d'un plan d'eau, ce qui empêche la lumière et l'oxygène de passer. Cela a donc des conséquences sur le reste de la vie aquatique. Natuurpunt demande aux personnes possédant un aquarium ou un étang dans leur jardin de ne pas jeter leurs plantes excédentaires dans la nature. (Belga)

Nos partenaires