une députée britannique demande un moratoire sur la viande importée de l'UE

10/02/13 à 11:52 - Mise à jour à 11:52

Source: Le Vif

(Belga) La présidente de la commission parlementaire britannique chargée des questions d'alimentation a réclamé dimanche un moratoire sur les importations de viande en provenance de l'UE, le temps de clarifier l'origine du cheval découvert dans des produits étiquetés boeuf.

une députée britannique demande un moratoire sur la viande importée de l'UE

"Je pense qu'il devrait y avoir un moratoire sur toute la viande" en provenance de l'Union européenne "le temps de déterminer la source de la contamination", a déclaré Anne McIntosh sur la BBC. La députée, membre du Parti conservateur du Premier ministre David Cameron, avait déjà fait cette demande la semaine dernière, au début du scandale, quand de la viande chevaline avait été découverte dans des steaks vendus au Royaume-Uni et en Irlande. "Nous devons restaurer très rapidement la confiance des consommateurs, et je le répète, il n'y a absolument pas de problème avec la viande de boeuf britannique. Il y a un système de traçabilité en place (...). Achetez votre viande de boeuf au supermarché ou chez votre boucher", a ajouté Anne McIntosh. D'importantes quantités de viande de cheval - jusqu'à 100% - ont été découvertes au Royaume-Uni dans des steaks, puis des lasagnes et des spaghetti bolognaise qui auraient dû contenir 100% de boeuf. Les steaks étaient fournis par des sociétés britanniques et irlandaises, les lasagnes et les spaghetti par la société française Comigel. Cette dernière s'approvisionnait auprès de l'entreprise française Spanghero, qui affirme avoir acheté la viande en Roumanie. Mais les professionnels roumains de l'alimentaire ont rejeté dimanche ces accusations, affirmant que l'origine du problème n'était pas en Roumanie. (ANDREW YATES)

Nos partenaires