Une cinquième arrestation après le meurtre d'un octogénaire à Estaimpuis

29/05/14 à 00:07 - Mise à jour à 00:07

Source: Le Vif

(Belga) Une cinquième personne a été placée mercredi sous mandat d'arrêt à Tournai, dans le cadre du meurtre d'un octogénaire à St-Léger (Estaimpuis). Extradé de France, l'inculpé est uniquement poursuivi pour incendie volontaire.

Appréhendé le 20 mai dernier, l'habitant de Wattrelos, dans le Nord de la France, a été extradé ce mercredi matin par les autorités judiciaires françaises. L'homme, âgé de 19 ans, a ensuite été entendu par la juge d'instruction de Tournai. Cette audition s'inscrivait dans le cadre du meurtre de Daniel Maroy, un octogénaire qui avait été tué en mars dernier à coups de fourche dans son habitation de St-Léger. Les auteurs avaient ensuite bouté le feu à la maison. L'individu a été placé sous mandat d'arrêt pour incendie volontaire, avec les circonstances aggravantes que les faits ont été commis la nuit. La juge d'instruction n'a donc pas retenu à son encontre la prévention de meurtre ou d'assassinat. Il comparaîtra vendredi devant la chambre du conseil de Tournai. Dans ce dossier, quatre autres individus, tous majeurs, ont déjà été placés en avril dernier sous mandat d'arrêt. Il s'agit de deux Belges, de la région de Tournai, et de deux Français. Ils sont incarcérés pour vol avec violences, avec la circonstance aggravante qu'il y a eu crime, et d'incendie volontaire. Le vol est le mobile de cette agression survenue la nuit du 28 au 29 mars, dans une ferme implantée le long de la rue du Chien à St-Léger. Les secouristes avaient retrouvé le corps de l'occupant des lieux dans les décombres. L'autopsie a permis de déterminer que la victime avait été tuée à l'aide d'une fourche. (Belga)

Nos partenaires