Une cinquantaine de personnes manifestent contre l'expulsion de huit Congolais

05/12/12 à 19:39 - Mise à jour à 19:39

Source: Le Vif

(Belga) Une petite cinquantaine de personnes se sont rassemblées mercredi après-midi en face du cabinet de la Secrétaire d'Etat à la Politique de Migration et d'Asile, Maggie De Block, afin de protester contre l'expulsion vers Kinshasa (République démocratique du Congo) de huit Congolais, qui a eu lieu le même jour. Les manifestants ont souhaité dénoncer ces vols collectifs militarisés qui, selon eux, sont secrètement organisés dans le cadre d'une coopération entre la Belgique et la RDC.

Outre le cas de ces huit Congolais expulsés, les manifestants ont dénoncé la trentaine d'expulsions quotidiennes qui d'après eux, s'opèrent via des vols réguliers, des vols "sécurisés" ou encore des vols collectifs qui tous, visent à "déporter des personnes jugées indésirables par la Belgique". "Parmi les huit Congolais qui ont été expulsés vers Kinshasa, se trouvaient notamment un militaire qui a demandé l'asile parce qu'il était dans le mauvais camp et un père de famille dont les enfants sont nés ici et scolarisés ici. Un jeune homme qui est né en Allemagne, n'a jamais mis les pieds en RDC et qui était venu rendre visite à sa famille résidant en Belgique, a également été expulsé", a indiqué une manifestante. "Il y a également un journaliste qui était en Belgique depuis 5 ans. Les collaborateurs de son journal, sont en prison en RDC depuis cinq ans. A leur arrivée au Congo, il y a un grand risque que toutes ces personnes soient placées en détention et maltraitées", a-t-elle ajouté. (ANA)

Nos partenaires