Une cinquantaine de personnalités dont une députée PS contre le Traité budgétaire

22/01/13 à 10:11 - Mise à jour à 10:11

Source: Le Vif

(Belga) Une cinquantaine de personnalités de gauche issues du monde politique, syndical, associatif signent mardi une carte blanche dans le quotidien Le Soir appelant à ne pas ratifier le Traité budgétaire européen. Visant à durcir les règles budgétaires, le texte a été ratifié à ce jour dans seize pays de l'Union dont douze de la zone euro. En Belgique, le processus de ratification concerne l'ensemble des assemblées du pays. Il n'a débuté dans aucune des assemblées à ce jour.

Signée par d'anciens parlementaires ou mandataires PS et Ecolo et par la députée bruxelloise Sfia Bouarfa (PS), ainsi que le président des jeunes socialistes, des représentants du Mouvement de gauche (à qui revient l'initiative de la carte blanche) dont Bernard Wesphael, d'autres partis politiques, mais aussi de la CSC, de la FGTB, et de plusieurs associations, la carte blanche dénonce la "règle d'or" qui, selon eux, est synonyme de "coupes budgétaires" aux conséquences dramatiques pour les chômeurs et l'économie. Ils pointent également la mise sous tutelle par la Commission européenne et la Cour de justice des Parlements fédéral et régionaux, ce qui constitue à leurs yeux un "déni de démocratie". Les signataires appellent les parlementaires à "ouvrir les yeux" et "s'opposer par leur vote à la ratification du Traité, synonyme "d'austérité". Une proposition de résolution d'Ecolo, examinée mardi en Commission du Sénat, appelle le gouvernement fédéral à organiser en Belgique une "consultation populaire" sur le Traité. Présents dans les majorités régionales, les écologistes n'ont pas encore déterminé leur position à l'égard de la ratification. Ils restent dans l'attente de réponses de la part du fédéral. L'accueil réservé à leur résolution constituera l'un des éléments qui alimentera leur réflexion. (VIM)

Nos partenaires