La N-VA, une certaine idée de  l'infini

La N-VA, une certaine idée de l'infini

Nicolas De Decker - On ne doit pas à l'héroïque figure de Joseph Vissarionovich Djougachvili que des famines et des déportations, ni que la purge et le goulag. La lumière de sa pensée éclaire encore le monde, et même le Mouvement réformateur, qui ces dernières semaines a ressorti la figurine empaillée du petit père des peuples du musée des horreurs, pour faire croire que le PTB l'effrayait mais tout en le renforçant, en porte le flambeau avec élégance.

La suédoise, une certaine idée de l'asile

La suédoise, une certaine idée de l'asile

La suédoise sait tenir parole. Ce ne sera bientôt plus Noël pour les demandeurs d'asile, privés de cadeau fiscal sous le sapin. Pour en finir avec un abus ou une générosité budgétairement déplacée ? Johan Van Overtveldt (N-VA), ministre des Finances, n'en sait strictement rien. Mais c'est une question de principe. Point à la ligne.

Yvan Mayeur, une certaine idée de la juste mesure

Yvan Mayeur, une certaine idée de la juste mesure

Nicolas De Decker - A l'échelle de son parti, Yvan Mayeur est un grand homme, presque un géant même. Il est socialiste. Peut-être est-il même de gauche. Beaucoup des choses dites et certaines des choses faites alors qu'il présidait le CPAS de Bruxelles peuvent en tout cas le laisser penser. L'inimitié que lui vouent des Elio Di Rupo et des Philippe Moureaux aussi bien, éventuellement.

Bart De Wever, une certaine idée de l'ordre

Bart De Wever, une certaine idée de l'ordre

Nicolas De Decker - La société, ma bonne dame, est une affaire complexe. Les millions d'interactions qui la font tenir ensemble nous obligent envers nos semblables.

Koen Geens et Jan Jambon, une certaine idée de la dureté

Koen Geens et Jan Jambon, une certaine idée de la dureté

Nicolas De Decker - Ce gouvernement fédéral est un gouvernement de combat. Surgi d'une mêlée politique inédite, il bombe le torse, il serre les dents et il plisse les yeux depuis son intronisation.

Charleroi, une certaine idée du socialisme

Charleroi, une certaine idée du socialisme

Nicolas De Decker - Il y a des choses complexes que la vulgarisation ne rend pas simples, mais vulgaires, et il y a des phénomènes vulgaires que la complication rend beaux.

La grève des trains, une certaine idée de l'à-propos

La grève des trains, une certaine idée de l'à-propos

Nicolas De Decker - Ainsi donc, en Belgique, les chemins de fer se mettent en grève pour deux jours. Peut-être pas catégoriquement, mais au moins à 50%. Et puis peut-être encore pour trois jours, après. Peut-être pas catégoriquement non plus, mais enfin, on ne sait jamais.

Philippe de Belgique, une certaine idée du conte de fées

Philippe de Belgique, une certaine idée du conte de fées

Nicolas De Decker - C'est un royaume, la Belgique, qui veut se convaincre qu'il vient d'entrer en guerre. Il y a des tanks au Palais royal et des fusils-mitrailleurs devant les écoles. Pendant ce temps, le roi de ce royaume, Philippe, est à la mer. Tant qu'il se baigne, il ne gouverne pas. Tant mieux pour nous. Tant pis pour lui.

La France, une certaine idée de la victoire

La France, une certaine idée de la victoire

Nicolas De Decker - Vendredi soir, la France a battu l'Allemagne devant quatre-vingt mille personnes. Elle a gagné 2-0, un but de Giroud et un de Gignac, mais elle a perdu beaucoup plus.

Didier Reynders, une certaine idée de la camaraderie

Didier Reynders, une certaine idée de la camaraderie

Nicolas De Decker - Jeudi soir, à la RTBF, Didier Reynders a parlé de Jacqueline Galant. Tout le monde parle d'elle depuis dix jours, de son "imprudence" et de sa "bonne foi", de son cabinet et d'un cabinet d'avocats. Lui pas. Il se taisait depuis dix jours.