Une centaine de personnes viennent plaider la préservation de La Plaine à Ixelles

19/06/13 à 18:59 - Mise à jour à 18:59

Source: Le Vif

(Belga) Malgré les examens en cours, une centaine de personnes se sont rendues, mercredi, de 14h30 à 17h30, à la maison communale d'Ixelles, pour assister à la commission de concertation du projet immobilier d'Universalis Park sur le site universitaire de La Plaine.

Les étudiants ont rappelé que des centaines de mètres carrés de bureaux demeurent inoccupés à Delta et que le site accueille plusieurs espèces protégées. Ils ont défendu l'intérêt de préserver les espaces verts en milieu urbain et ont pointé les lacunes du rapport d'incidence du bureau d'architecte. L'attrait du lieu pour les chercheurs étrangers a été souligné. La Fédération des étudiants francophones a déploré le manque de logements étudiants et abordables. Une référence au parc Gezi en Turquie a clos leurs discours. "Ces incidences démesurées ne sont pas mesurées", a ajouté le président de l'asbl Bruxelles Nature Mario Ninanne, qui demande une étude d'incidence indépendante. "Ce projet affecte également les communes voisines: Watermael-Boitsfort et Auderghem." Le promoteur Jean-Louis Mazy a rétorqué que les remarques formulées concernaient principalement la vente du terrain en 2007 par l'ULB. A la question de l'échevin de l'Urbanisme et de l'Environnement d'Auderghem Alain Lefebvre (FDF) concernant l'absence d'un permis de lotir, l'avocate France Maussion a répondu que l'adoption du nouveau PRAS démographique début mai l'en dispensait. Les étudiants souhaitaient que l'affectation du site en tant que zone d'équipements collectifs soit revue afin que les espaces verts soient pris en considération. (Belga)

Nos partenaires