Une centaine de personnes manifestent contre le traité budgétaire européen à Liège

21/10/13 à 21:15 - Mise à jour à 21:15

Source: Le Vif

(Belga) Plus d'une centaine de personnes ont manifesté lundi à Liège contre le traité budgétaire européen. Ils ont ensuite interpellé le conseil communal sur les conséquences que l'adoption de ce texte aurait sur les finances liégeoises.

Après la manifestation organisée à l'occasion de la venue José Manuel Barroso à Liège jeudi, la plateforme contre le traité budgétaire européen (TSCG) a organisé une nouvelle protestation lundi soir avant le conseil communal de Liège. Plus d'une centaine de personnes étaient présentes place du Marché, représentant différents mouvements politiques, syndicalistes et associatifs. "Si le gouvernement wallon vote ce traité, cela aura de graves répercussions pour les villes et communes", prévient Bernard Wesphael, député wallon et président du Mouvement de gauche. "Nous demandons aux députés de gauche de voter contre, ou au moins de pouvoir organiser un débat citoyen à ce sujet." Les conseillers communaux Raoul Hedebouw (PTB), François Schreuer (Vega), Michel Faway (PS) et Guy Krettels (Ecolo) ont également manifesté. Dimitri Coutiez, membre du PS et de la plateforme contre le TSCG, a ensuite interpellé le Collège communal sur les conséquences qu'aurait sur les finances communales la recommandation européenne de tendre vers l'équilibre budgétaire. "Quels impacts sociaux concrets pour la ville de Liège ?", a-t-il demandé. Le bourgmestre Willy Demeyer a répondu que le budget 2014 était en cours d'élaboration et qu'il était trop tôt pour mesurer d'éventuelles conséquences. "Mais ne pas voter le TSCG au gouvernement wallon ne permettrait pas d'atténuer la rigueur budgétaire, car ce n'est pas le traité qui l'impose mais des règles déjà en vigueur", a-t-il conclu. (Belga)

Nos partenaires