Une centaine de manifestantes militent contre les expulsions des femmes afghanes

18/07/13 à 15:37 - Mise à jour à 15:37

Source: Le Vif

(Belga) Dans le cadre de leur semaine d'actions et de réflexion, le collectif des Afghans a organisé jeudi, de 10h00 à 14h00, une journée pour les femmes afghanes. La condition des enfants sera abordée vendredi, jour annoncé de la fin de l'occupation de l'Eglise du Béguinage.

Une centaine de manifestantes militent contre les expulsions des femmes afghanes

Après un débat à l'Eglise du Béguinage avec des associations soucieuses des droits des femmes comme le Vrouwenraad, une centaine de manifestantes ont marché dans Bruxelles. Elles ont fait part de leurs revendications aux syndicat CSC et à la Commission femmes FGTB, qui ont accepté de soutenir et relayer leurs revendications. Une action de sensibilisation a également été organisée, près de la rue du Lombard, vers 11h30. Une trentaine de femmes afghanes ont agité des pancartes "Liquidation totale" ou "Soldes" pour signifier leur refus de retourner dans un pays où elles ont peu de valeur. La marche s'est terminée devant la statue Gabrielle Petit, résistante de la Première Guerre mondiale, place Saint-Jean. "Le viol n'est pas utilisé comme arme de guerre, mais il y a les bombes et la pression discriminatoire des Talibans", relève l'avocate Miecke Van den Broeck. "La plupart des Afghanes sont victimes de violences familiales et l'impunité règne en maître. Il serait inhumain de renvoyer les filles scolarisées qui développent des projets de vie, car elles ne peuvent pas aller à l'école en Afghanistan." L'avocate aimerait qu'un regard soit porté sur les histoires des femmes pendant la procédure d'asile. (Belga)

Nos partenaires