Une centaine d'acteurs culturels présents à la formation d'un comité inter-sectoriel

28/11/12 à 02:52 - Mise à jour à 02:52

Source: Le Vif

(Belga) Un comité inter-sectoriel visant à regrouper l'ensemble des acteurs culturels de la Fédération Wallonie-Bruxelles (FWB) pour parler d'une voie unanime a tenu une première réunion, mardi soir, à l'espace Delvaux, à Watermael-Boitsfort. Divers représentants des arts du spectacle, des centres culturels, des arts de la rue, de la SCAM (société de gestion de droits d'auteurs), de la musique ou de la réalisation ont répondu à l'appel.

L'annonce de La Libre Belgique, le 12 novembre, précisant que le rabotage de 1% du budget "arts de la scène" (passant de 91,916 millions d'euros en 2012 à 90,987 millions en 2013) serait majoritairement assumé par les aides à la création (théâtre, musique et danse) a mobilisé les artistes. Le département de la Culture doit globalement réaliser quelque 10 millions d'économies sur les 178 millions que le gouvernement de la Communauté française s'est engagé à faire en 2013. Devant ces perspectives, les différents acteurs culturels ont estimé primordial de contrer toute stratégie de division en se positionnant comme un et indivisible. Une nouvelle réunion est prévue lundi soir prochain, à l'Espace Delvaux. Concernant le budget "arts de la scène", si la majorité refusait que la culture soit bradée au service de l'austérité, certains oscillaient entre une répercussion plus forte sur les moins pauvres du secteur et le suivi de la proposition de Rudy Demotte, Ministre-Président de la FWB, de répartir l'effort de manière transversale. Diverses actions ont été évoquées, d'un appel à une journée de grève générale, à une manifestation devant le théâtre de La Monnaie, jusqu'au refus massif du "visa professionnel artiste". (COR 940)

Nos partenaires