Une baby-sitter sous mandat d'arrêt après la mort d'un bambin de 18 mois

06/08/13 à 19:21 - Mise à jour à 19:21

Source: Le Vif

(Belga) Une baby-sitter de 32 ans, originaire d'Anvers, a été placée sous mandat d'arrêt à la suite de la mort d'un bébé de 18 mois. La jeune victime avait été emmenée grièvement blessée à l'hôpital le 26 juillet dernier. L'enfant allait succomber à ses blessures, peu de temps après son admission. La femme nie avoir porté atteinte au bébé.

Une baby-sitter sous mandat d'arrêt après la mort d'un bambin de 18 mois

Le parquet d'Anvers confirme qu'une enquête est en cours autour de ce décès. "Il y a des indices établissant que la victime a perdu la vie de façon violente. Les circonstances exactes de cette mort font donc l'objet d'une enquête approfondie", commente le parquet. La presse flamande rapportait mardi que la mère, résidant à Turnhout, avait confié son fils à une baby-sitter à Anvers, le 26 juillet. Celle-ci avait constaté dans l'après-midi que le bébé ne bougeait plus. Le bambin avait été emmené à l'hôpital, en vain. La chambre du conseil a prolongé le mandat d'arrêt contre la baby-sitter vendredi dernier. L'inculpée ayant fait appel, la chambre des mises en accusation se prononcera probablement la semaine prochaine sur son cas. "Elle nie avoir frappé ou secoué l'enfant. Lorsque le bébé avait été déposé par sa mère le matin même, il était déjà fort apathique. Elle avait appelé la mère à plusieurs reprises et finalement alerté elle-même les secours. La petite dépouille présentait plusieurs lésions et un examen médico-légal devra déterminer à quand celles-ci remontent", commente l'avocat de l'inculpée, Me Johan Vangenechten. (Belga)

Nos partenaires