Une Australienne condamnée pour avoir empoisonné sa fille aux médicaments anti-cancéreux

11/06/14 à 09:05 - Mise à jour à 09:05

Source: Le Vif

(Belga) Une Australienne qui avait empoisonné sa fille de 4 ans aux médicaments anticancéreux, faisant croire sur Facebook qu'elle avait un besoin urgent de greffe de moelle, a été condamnée mercredi à six ans de prison.

La jeune femme de 23 ans, qui avait plaidé coupable, était jugée par un tribunal de Brisbane. "Vous aviez bien conscience du mal que vous faisiez à votre fille", a déclaré le juge Tony Rafter à l'énoncé du verdict, selon le quotidien régional Courier-Mail. Pendant neuf mois, l'accusée a administré à sa fille des cachets de cyclophosphamide, un traitement chimiothérapeutique, achetés sur internet. La fillette a failli succomber à son intoxication l'an dernier. Selon son avocate, la mère souffre du syndrome de Münchhausen par procuration, qui consiste pour un adulte à provoquer des problèmes de santé chez un enfant, pour attirer l'attention sur soi. (Belga)

Nos partenaires