Une association de patients demande de se mobiliser contre l'hépatite C

25/07/14 à 18:49 - Mise à jour à 18:49

Source: Le Vif

(Belga) Il est urgent d'agir contre l'hépatite C, clame l'association de patients CHAC (Carrefour hépatites - aide et contact) à l'occasion de la Journée mondiale contre l'hépatite du 28 juillet. Si la Belgique fait figure de pionnière avec son plan de lutte contre la maladie, "nous comptons sur l'engagement et la responsabilité de chaque acteur (les autorités, les mutualités, les médecins, les patients et l'industrie) pour passer à l'action et traduire la théorie en pratique", insiste Peter Stärkel, hépatologue à l'UCL et membre du comité scientifique du CHAC.

Une association de patients demande de se mobiliser contre l'hépatite C

D'après les données du professeur, en Belgique, environ 70.000 personnes souffrent d'hépatite C chronique et 300 personnes meurent des complications dues à l'infection chaque année. Si la lutte contre "l'épidémie silencieuse" ne s'intensifie pas, le nombre de morts doublera d'ici 2030, alerte le CHAC. Transmis par le sang, le virus évolue vers une forme chronique dans 85% des cas. Il provoque alors une inflammation du foie, voire une cirrhose ou un cancer du foie. Mais il reste parfois caché pendant des années sans que la personne contaminée ne ressente le moindre symptôme. "À ce moment-là, on a déjà perdu un temps précieux pour traiter efficacement la maladie", souligne Muriel Colinet, la présidente de CHAC, dont l'époux est décédé des suites de cette affection. "Heureusement, les nouveaux traitements permettent d'éradiquer le virus dans près de 90% des cas." L'éradication complète de l'hépatite C nécessite toutefois une approche intégrée qui inclut des programmes d'information, de prévention, de dépistage, de suivi et l'accès aux nouveaux traitements, comme le prévoit le Plan approuvé cette année par les ministres de la Santé fédéral, régionaux et communautaires. Pour agir le plus efficacement possible, le CHAC invite également les patients infectés à remplir le questionnaire initié par l'organisation World Hepatitis Allliance sur le site web www.chacasbl.be. Enfin, l'ASBL propose aux citoyens de marquer leur soutien en "likant" la page Facebook de World Hepatitis Allliance ou en utilisant le hashtag #thinkhepatitis sur les réseaux sociaux. (Belga)

Nos partenaires