Une 2e clinique mise en cause pour une publicité pour des augmentations mammaires

19/01/13 à 07:21 - Mise à jour à 07:21

Source: Le Vif

(Belga) Une nouvelle plainte a été introduite contre une clinique de chirurgie esthétique, le Brussels Centre for Aesthetic Surgery (BCAS). Cette clinique privée a transgressé l'interdiction de publicité pour une intervention de chirurgie esthétique, révèle samedi le sénateur et médecin Louis Ide (N-VA) dans De Morgen.

La plainte contre le BCAS a été introduite en septembre. C'est le sénateur lui-même qui a prévenu le parquet, après avoir été interpellé par le père, mécontent, d'une patiente de la clinique. Tout comme la clinique bruxelloise Clinica Aesthetica, également incriminée, il s'agit d'une clinique de jour, spécialisée dans les interventions de chirurgie esthétique, qui recrute les clients par des actions publicitaires, notamment via le site Groupon. "Jusqu'à il y a peu, l'on pouvait trouver des actions de réduction spectaculaires sur le site internet de la clinique. Une augmentation mammaire bradée à 30 à 50%, ça ne va pas. Cela va à l'encontre des règles en vigueur." (TIP)

Nos partenaires