Un vrai tronc commun de la maternelle à la 2e secondaire

21/06/13 à 07:39 - Mise à jour à 07:39

Source: Le Vif

(Belga) Le syndicat chrétien (CSC) souhaite supprimer le CEB. Il propose de mettre en place un "continuum pédagogique" de 2,5 ans à 14 ans, ainsi qu'un "décret inscriptions" dès la maternelle, peut-on lire vendredi dans le journal Le Soir.

Pour assurer une vraie continuité entre primaire et secondaire, la CSC-enseignement vient d'adopter une note qui redessine le système scolaire afin d'assurer un "véritable tronc commun", allant du maternel à la fin de la 2e secondaire. Pour le syndicat chrétien, le 1er degré du secondaire devrait idéalement être physiquement détaché des quatre dernières années du secondaire afin de mettre à égalité les élèves, qu'ils se destinent à l'enseignement général, technique ou professionnel. Ils ne seraient dès lors plus obligés de changer d'école s'ils veulent passer du général au professionnel après les deux premières années du secondaire. Ces premiers degrés autonomes devront idéalement être rapprochés des écoles fondamentales pour garantir un continuum pédagogique. Les cours de ce premier degrés seraient également moins connotés "secondaire général" et serviraient aussi à sensibiliser les élèves aux sciences et techniques pour lui permettre de faire un choix mieux pensé en fin de 2e secondaire. Ce tronc commun couvrirait la scolarité fondamentale et le 1er degré, il serait dès lors logique de supprimer le CEB, ou de lui enlever le statut d'épreuve certificative déterminant l'accès ou non au secondaire. La vraie épreuve certificative aurait lieu à la fin de la 2e secondaire. La CSC propose également de réguler les inscriptions, non pas en 1ère secondaire, mais dès l'entrée de la maternelle. (Belga)

Nos partenaires