Un voyage vers la Mecque n'est pas déconseillé

03/07/13 à 17:41 - Mise à jour à 17:41

Source: Le Vif

(Belga) Il n'est pas nécessaire de déconseiller des voyages vers la Mecque, a fait savoir mercredi le SPF Santé publique. Les musulmans belges qui veulent entreprendre le pèlerinage en octobre sont néanmoins appelés à faire preuve de prudence.

Un voyage vers la Mecque n'est pas déconseillé

Le virologue Marc Van Ranst de la KULeuven a estimé mercredi dans De Morgen que les Affaires étrangères devaient déconseiller aux musulmans belges de partir à La Mecque pour le pèlerinage, en raison d'un risque de diffuser dans le monde entier le virus MERS -Coronavirus, syndrome respiratoire du Moyen-Orient (MERS-CoV)-, mortel et incontrôlable. Le virus a déjà fait quarante victimes -décès attestés scientifiquement- sur 77 patients infectés. "La gravité de la situation ne nécessite pour le moment pas d'avis de voyage négatif", a réagi Jan Eyckmans, porte-parole du SPF Santé publique. Les autorités suivent ainsi l'avis des instances internationales comme l'Organisation mondiale de la santé (OMS). Le SPF souligne toutefois que la vigilance est de mise. "Nous allons informer directement les musulmans belges qui veulent accomplir le hadj début octobre. Cela concerne chaque année entre 1.000 et 1.200 Belges", selon Jan Eyckmans. Les pèlerins recevront des informations sur les risques ainsi que des conseils afin de minimiser autant que possible le risque d'infection. "Nous demanderons également aux personnes qui présentent des maladies chroniques ou une faible santé de réfléchir à la possibilité de reporter leur voyage d'un an", explique le porte-parole. Enfin, il sera conseillé aux pèlerins de rester vigilants à leur retour d'Arabie saoudite. "Si dans les deux semaines après leur retour à la maison, ils présentent des symptômes grippaux, nous leur conseillons d'aller voir un médecin." La grande majorité des patients infectés se situent sur la péninsule arabique (Arabie saoudite, Qatar, Jordanie et Émirats arabes unis). Quelques cas ont été rapportés au Royaume Uni, en France, en Allemagne, en Italie et en Tunisie, avec toujours un lien direct ou indirect avec la péninsule arabique, précise pour sa part l'Institut de Santé publique dans un communiqué. "En Belgique, il n'y a jusqu'à présent aucune infection de MERS-CoV." La transmission d'homme à homme n'est pas impossible, "mais cela parait difficile. Fondamentalement, la transmission nécessite un contact étroit entre les deux personnes", souligne encore l'ISP. De leur côté, les autorités saoudiennes déconseillent aux personnes âgées, aux malades, aux femmes enceintes et aux enfants de faire le pèlerinage cette année. (Belga)

Nos partenaires