Un violeur de mineures dénoncé par un voyant condamné à 18 mois avec sursis

14/02/13 à 15:28 - Mise à jour à 15:28

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal correctionnel de Tournai a condamné jeudi un Athois de 44 ans à une peine de 18 mois de prison, avec sursis probatoire de quatre ans, pour viols et attentats à la pudeur sur deux mineures. L'homme avait été dénoncé par un voyant.

En juin 2009, la mère des deux victimes, qui partageait la vie du prévenu depuis sept ans, avait rencontré un voyant dans le magasin Cora d'Hornu, lequel lui avait dit que sa fille, âgée de 14 ans, était enceinte d'un homme qui ne correspondait pas au portrait de son petit ami. Ce dernier confirmera qu'il n'avait jamais eu de relations sexuelles avec la jeune fille. Quand la mère a demandé à sa fille de lui rendre des comptes, elle a avoué qu'elle avait eu des relations sexuelles avec son beau-père. Un examen médical confirmera que la jeune fille n'était plus vierge. Plus tard, sa soeur aînée confirmera à son tour qu'elle avait aussi eu des relations sexuelles avec son beau-père quelques années plus tôt. La défense avait plaidé l'acquittement au bénéfice du doute, mais le tribunal a estimé que la prévention de viol était établie en raison de l'âge des victimes, malgré un éventuel consentement. L'homme devra suivre une thérapie pour délinquant sexuel et ne peut plus fréquenter des adolescents sans la présence d'au moins un adulte. (FEJ)

Nos partenaires