Un Vincent Van Quickenborne conciliant prête serment comme bourgmestre de Courtrai

22/12/12 à 14:39 - Mise à jour à 14:39

Source: Le Vif

(Belga) Vincent Van Quickenborne (Open Vld) a prêté serment samedi comme bourgmestre de Courtrai devant le gouverneur de la province de Flandre orientale, Carl Decaluwé. Le futur bourgmestre de la cité des éperons d'or s'est montré particulièrement conciliant, au lendemain de la sanction prise à son encontre par le Conseil des contentieux électoraux, à l'issue d'une plainte introduite par le CD&V et Groen.

Un Vincent Van Quickenborne conciliant prête serment comme bourgmestre de Courtrai

Après une entrevue de près d'une heure avec le gouverneur, à Bruges, l'ancien ministre des Pensions est revenu sur la sanction qui lui a été infligée, à savoir une suspension d'un mois comme conseiller communal, ce qui implique que Vincent Van Quickenborne devra patienter un mois avant de ceindre l'écharpe maïorale. Cette sanction fait suite à l'utilisation, pendant la campagne électorale, d'affiches dont les mesures dépassaient le prescrit légal. "Je travaille dur depuis le 15 octobre avec la coalition, donc on ne peut pas parler de faux départ. La seul chose qui change, c'est que je serai remplacé les premières semaines", a-t-il déclaré. Le nom de ce remplaçant devrait être communiqué sous peu par la coalition aux affaires à Courtrai et qui est composée de l'Open Vld, de la N-VA et du sp.a. Vincent Van Quickenborne entrera donc en fonction le 2 février, soit un mois après l'installation du conseil communal. Alors que l'opposition a intenté des recours visant la tenue de nouvelles élections, le futur bourgmestre souhaite tendre la main à celle-ci et singulièrement à l'ancien bourgmestre, Stefaan De Clerck. "Nous aurons besoins les uns des autres pour défendre quelques grands dossiers", a estimé M. Van Quickenborne. (PVO)

Nos partenaires