Un Verviétois accuse Patrick Roegiers et Grasset de plagiat

04/09/12 à 18:32 - Mise à jour à 18:32

Source: Le Vif

(Belga) Christian Janssen, un Verviétois de 62 ans, déclare avoir mis l'éditeur français Grasset en demeure d'arrêter la promotion du nouveau livre de Patrick Roegiers, "Le Bonheur des Belges", et s'oppose à sa publication. Il estime que c'est un plagiat de son propre roman, "La Lignée Dorval", rapporte le site internet du Vif/L'Express mardi.

Contacté par Le Vif/L'Express, Grasset affirme ne pas avoir reçu cette mise en demeure que l'avocat de M. Janssen, Luc Noirhomme, aurait envoyée vendredi. Interrogé par l'hebdomadaire, Christian Janssen se dit "spolié, floué et trahi". Il affirme avoir envoyé son manuscrit à la maison d'édition française à deux reprises, en 2009 et 2010, et s'être vu opposé un refus car un récit autour de la Belgique n'entre pas dans la ligne éditoriale de l'éditeur. Aujourd'hui, Christian Janssen estime que "l'idée, la conception, la forme et la finalité littéraire" du "Bonheur des Belges" est un "copié-collé" de "La Lignée Dorval". Patrick Roegiers aurait ainsi pillé l'oeuvre du Verviétois "sans vergogne". Il fait le récit d'un personnage immortel traversant les grands moments de l'Histoire belge, comme la révolution belge et l'Expo '58, de manière anachronique. Christian Janssen affirme travailler sur ce roman depuis vingt ans et l'avoir fait corriger par des historiens. "Trop de coïncidences, trop de hasard tuent la coïncidence et le hasard. On m'a volé! ", déclare l'auteur. (OSA)

Nos partenaires