Un tueur à gages remis en liberté après une erreur de procédure

06/02/14 à 10:37 - Mise à jour à 10:37

Source: Le Vif

(Belga) Le tueur à gages italien Maurizio Carta, appréhendé à Anvers l'année dernière, a été remis en liberté à la suite d'une erreur de procédure. Alors qu'il pourrait maintenant être extradé en Italie, l'homme demeure introuvable, rapportent jeudi Het Belang van Limburg et Gazet van Antwerpen.

Maurizio Carta, âgé de 38 ans, avait été interpellé à Anvers à la fin de l'année dernière. Il était signalé internationalement pour des faits de trafic de drogue, proxénétisme et assassinats. En Italie, le trentenaire est considéré comme un tueur à gages lié à la mafia sicilienne "Cosa Nostra" dans les villes de Gela et Niscemi. A Anvers, il était actif dans la prostitution. Maurizio Carta "avait été arrêté en vue de son extradition en Italie. Mais le mandat d'arrêt ordonné à son encontre comportait des contradictions. Le juge avait donc demandé des informations complémentaires, mais celles-ci ne sont pas arrivées à temps", explique-t-on au parquet d'Anvers. Le juge a donc décidé de libérer l'Italien contre le paiement d'une caution, le 31 décembre. Depuis lors, la police a perdu sa trace. Or la chambre du conseil a déclaré le 10 janvier que le mandat d'arrêt était exécutable. "Ce qui signifie que Carta peut maintenant être extradé en Italie", a précisé le parquet. L'avocat de l'Italien n'a pas souhaité faire de commentaires. (Belga)

Nos partenaires