Un travailleur sur dix se juge harcelé

25/10/12 à 07:58 - Mise à jour à 07:58

Source: Le Vif

(Belga) Un peu plus d'une personne sur dix (11 pc) affirme avoir été victime de harcèlement dans son cadre professionnel en 2011, selon une étude réalisée par la société spécialisée dans la gestion des ressources humaines Securex, rapportée jeudi dans les pages du quotidien Le Soir.

L'enquête menée auprès de 1.525 travailleurs révèle que le nombre de personnes victime de harcèlement au travail est en très très léger recul par rapport aux années précédentes. Selon l'étude, plus de six victimes sur dix (64 pc) affirment avoir été harcelées par leur supérieur hiérarchique, 25 pc disent avoir été harcelées par un collègue, 24 pc par un groupe de collègues et 5 pc par des tiers (clients, fournisseurs, patients, ...). Un cadre sur huit (15 pc) dénonce également des faits similaires. Mais la situation ne serait pas la même au nord et au sud du pays: les travailleurs wallons se plaignent en effet deux fois plus de harcèlement (17 pc) que les travailleurs flamands (8 pc). Il n'y aurait pas de différence majeure entre le secteur privé et le public ou selon les secteurs d'activité, selon Securex. D'après les auteurs de l'étude, les effets de la nouvelle loi sur le harcèlement moral ou sexuel au travail (2007) semblent limités et malgré l'instauration de mesures proactives (prévention, protection contre le licenciement, ...) le phénomène reste préoccupant. Par ailleurs, 7 pc des travailleurs sondés font part d'agressions verbales ou physiques sur leur lieu de travail, un chiffre qui reste également assez stable d'année en année. (MUA)

Nos partenaires