Un test interne à l'administration donne lieu à de nombreux recours

31/05/13 à 07:11 - Mise à jour à 07:11

Source: Le Vif

(Belga) Un test interne dispensé par l'Institut de formation de l'administration fédérale risque de coûter très cher au contribuable au vu des nombreux recours déposés. La note s'élève déjà à près de 250.000 euros, indique vendredi le journal La Dernière Heure.

Fin décembre 2007, l'Institut de formation de l'administration fédérale (Ifa) fait passer un test de 50 questions pour conclure une formation certifiée niveau A. "Le taux d'échec fut tel que l'Ifa a mandaté deux professeurs d'université pour évaluer le test", rappelle le syndicat UNSP Finances. Et les professeurs de conclure que "seules 22 questions ne laissaient place à aucun doute." L'Ifa décide alors de retirer ses décisions d'échec mais ne se prononce ni sur la réussite ni sur l'échec des candidats concernés, indique le syndicat. Les fonctionnaires se tournent donc vers le Conseil d'Etat pour défendre leurs droits et les recours se succèdent. Ainsi, 116 requêtes ont été déposées en 2008, 80 en 2009, 19 en 2010, etc... pour un coût total actuel de près de 250.000 euros, a répondu le Secrétaire d'Etat en charge de la Fonction publique, Hendrik Bogaert, à une question du député Écolo Georges Gilkinet. "Ce montant correspond aux factures payées par le SPF Personnel et Organisation depuis janvier 2009 jusqu'à maintenant et concerne les procédures contre les décisions de l'Ifa dans les formations certifiées", détaille le Secrétaire d'Etat. Pour Georges Gilkinet, outre le fait que ce test a été réalisé en dépit du bon sens, le plus gros souci réside dans le fait que "le service en question n'a jamais voulu admettre ses erreurs ni prendre les mesures adéquates tel que recommencer l'évaluation ou ne pas prendre en compte les questions litigieuses". (Belga)

Nos partenaires