Un Te Deum sans manifestation nationaliste pour la Fête du Roi

15/11/13 à 12:01 - Mise à jour à 12:01

Source: Le Vif

(Belga) Le roi Albert, la reine Paola, les princesses Astrid et Claire ainsi que les princes Laurent et Lorenz ont assisté vendredi matin au Te Deum chanté en la cathédrale des Saints Michel et Gudule à Bruxelles, à l'occasion de la "Fête du Roi". Aucune manifestation nationaliste n'a émaillé l'événement et plusieurs centaines de personnes ont acclamé l'ancien couple royal régnant.

Un Te Deum sans manifestation nationaliste pour la Fête du Roi

Assis au premier rang, les vice-premiers Pieter De Crem, Joëlle Milquet et Didier Reynders représentaient le gouvernement fédéral. Le président du Conseil européen Herman Van Rompuy, la présidente du Sénat Sabine de Bethune ainsi que les ministres-présidents Kris Peeters et Karl-Heinz Lambertz ont également assisté au Te Deum. Dans son homélie, l'archevêque de Malines-Bruxelles Mgr André-Joseph Léonard a surtout évoqué les événements du 21 juillet dernier, jour de fête nationale mais également de passation de pouvoir entre le roi Albert et son fils Philippe. Le primat de Belgique a décrit "un cru exceptionnel" et souligné l'engouement populaire suscité par le départ "ému, digne, tendre même" d'Albert et Paola mais également par l'intronisation du nouveau couple royal "faisant preuve d'emblée d'une calme et sereine assurance". Mgr Léonard a ajouté que le roi Philippe aura besoin de "beaucoup de sagesse pour régner sur ce petit pays bien sympathique, mais dont la complication est inversement proportionnelle à sa taille". A l'issue du Te Deum, les membres de la famille royale ont longuement salué les quelques centaines de personnes réunies devant la cathédrale et munies de drapeaux belges. Contrairement aux années précédentes, la police n'a procédé à aucune interpellation. L'année dernière, elle avait arrêté administrativement huit activistes de l'association étudiante nationaliste NSV (Nationalistische Studentenvereniging). (Belga)

Nos partenaires