Un stent biorésorbable pour traiter la sténose coronarienne

07/05/13 à 15:43 - Mise à jour à 15:43

Source: Le Vif

(Belga) Un nouveau traitement est désormais disponible pour les patients souffrant de sténose coronarienne, grâce à l'utilisation d'un stent totalement biorésorbable, a annoncé mardi le Centre Cardiovasculaire d'Alost.

Ce traitement s'ajoute à la technique déjà existante de l'endoprothèse métallique, par laquelle un stent métallique est introduit dans l'artère afin de la dilater. "Les patients pourront à l'avenir être traités grâce à un stent composé d'acides lactiques biorésorbable qui dilate l'artère bloquée, rétablit l'afflux sanguin, et qui se dissout complètement avec le temps", à l'exception de quelques marqueurs qui aident lors de l'implantation et restent dans l'artère pour détecter facilement l'endroit où le stent a été placé. L'intervention médicale est identique mais l'avantage du nouveau traitement est de ne laisser aucune trace métallique dans le corps. "Le stent biorésorbable constitue un progrès significatif dans le traitement de la sténose coronarienne", se réjouit le Dr De Bruyne du Centre Cardiovasculaire d'Alost. "Le bénéfice pour les patients: une artère libre de ses mouvements et de sa dilatation. Ce qui est impossible avec les stents métalliques permanents qui 'encagent' toujours le vaisseau sanguin. En Belgique, près de 25.000 patients sont concernés par la pose d'un stent chaque année." Ce stent biorésorbable, le premier de la sorte, offrent plusieurs avantages sur le long terme. "L'artère n'est plus limitée dans son fonctionnement naturel et les options de traitement futures peuvent devenir plus vastes. Un stent métallique ne permet pas toujours d'effectuer facilement de nouveaux scans, ou un pontage lorsque c'est nécessaire. Ce serait par contre possible avec le stent biorésorbable. Grâce à cette technique, il est également possible de réduire la longueur du traitement médicamenteux ultérieur visant à prévenir la formation de caillots sanguins." (Belga)

Nos partenaires