Un satellite belge d'observation de la végétation terrestre à l'étude

16/12/13 à 18:28 - Mise à jour à 18:28

Source: Le Vif

(Belga) Une nouvelle version du micro-satellite PROBA-V est à l'étude dans le domaine de l'observation de la végétation terrestre, a-t-on appris lundi à l'occasion du transfert de la phase opérationnelle de l'actuel PROBA-V à la station au sol de Redu et à l'Institut flamand pour la Recherche Technologique (VITO).

Un satellite belge d'observation de la végétation terrestre à l'étude

Les qualités du premier PROBA-V - troisième satellite belge après les Proba 1 et 2, lancé en mai dernier à Kourou - couplées aux questions du développement durable et de la croissance démographique mondiale rendent nécessaire une nouvelle version du micro-satellite. Des experts de l'Agence spatiale européenne (ESA), de la politique scientifique fédérale (Belspo) et de l'entreprise QinetiQ Space finalisent dès lors une étude préparatoire pour un satellite dont la résolution atteindrait les 100 mètres. L'actuel PROBA-V, lui, fournira des images avec une résolution spatiale de 1 km à 300 mètres. Sa mise en service a commencé, financée par Belspo et l'ESA, pour une exploitation espérée jusqu'en 2018. Il est géré par le programme Earthwatch de l'ESA en collaboration avec une mission nationale d'exploitation. Ce lundi, l'ESA a officiellement passé le relais à la station au sol de Redu et au VITO. La station au sol contrôlera le satellite depuis la province de Luxembourg, tandis que VITO s'occupera de la chaîne de traitement, du centre de qualité des images et des installations de distribution de données, selon le secrétaire d'Etat à la Politique scientifique Philippe Courard. (Belga)

Nos partenaires