Un sabre, "témoignage" de la création de l'Arabie Saoudite, vendu 955.400 euros

17/11/13 à 22:06 - Mise à jour à 22:06

Source: Le Vif

(Belga) Un sabre, présenté comme "un témoignage historique" de la création de l'Arabie Saoudite en 1932, a été vendu dimanche 955.400 euros aux enchères à Fontainebleau (centre de la France).

Cette pièce rare a été achetée au téléphone "par un mystérieux acheteur qui s'est inscrit pendant la vente". Le sabre, qui était évalué à entre 800.000 et 1,2 million d'euros, a été adjugé 780.000 euros hors frais (955.400 euros frais compris). La vente a suscité "un très vif intérêt chez les collectionneurs du Moyen-Orient", selon la maison de vente aux enchères Osenat. Le sabre avait été offert par le roi Abdel Aziz ibn Saoud, fondateur du Royaume d'Arabie Saoudite, au Prince Ahmad Shah Khan, ministre de la Cour d'Afghanistan, au moment de la signature le 5 mai 1932 à Djeddah du traité d'amitié entre l'Afghanistan et les royaumes de Nedj et du Hedjaz. La fusion de ces deux provinces en septembre 1932 a officiellement donné naissance à l'Arabie Saoudite. Par la suite, cette arme a été cédée par le fils du prince afghan à un collectionneur privé. Le sabre est doté d'une monture en or fin (de 24 carats) et en acier et d'une poignée comprenant deux plaquettes d'ivoire. La lame, courbée, longue de près de 79 cm, pourrait être d'origine syrienne et avoir été fabriquée au XIXe siècle. "La symbolique du sabre est importante dans les pays arabes", expliquait récemment Jean-Christophe Chataignier, directeur du département Souvenirs historiques de l'étude Osenat. "Offrir un sabre est un geste d'indéfectible amitié, de fidélité, de confiance et de protection mutuelle entre le donateur et le bénéficiaire." (Belga)

Nos partenaires