Un restaurateur "louait" sa serveuse chinoise à son voisin qui l'a violée

12/04/13 à 14:03 - Mise à jour à 14:03

Source: Le Vif

(Belga) Le tribunal correctionnel de Charleroi examinait vendredi un dossier de viol, traite des êtres humains et incitation à la débauche à charge d'un couple de restaurateurs chinois et de leur voisin. Pour rembourser une dette, les gérants avaient "loué" leur serveuse au voisin en question.

Le couple et son voisin faisaient défaut, vendredi, à l'audience. La jeune victime avait déboursé 14.000 euros pour venir en Belgique et travailler dans un établissement flamand. Mécontente de sa situation, elle avait répondu à une petite annonce et avait été engagée par les restaurateurs de Châtelet. Ces derniers l'obligeaient à travailler 15 heures par jour pour un salaire indécent. Elle ne bénéficiait que d'une pièce non chauffée pour tout logement. Brûlée par de l'huile bouillante, elle n'a reçu aucun soin. En outre, les restaurateurs avaient contracté une dette de 17.000 euros envers leur voisin. En contrepartie, ce dernier s'est vu offrir les repas gratuits, ainsi que la serveuse dont il a abusé. Déjà violée deux fois par son patron, la victime s'était rendue à la police. L'auditeur du travail a sollicité une peine de prison ferme pour les trois prévenus. Jugement le 24 mai. (Belga)

Nos partenaires