Un recours contre le décret logement

14/09/12 à 07:16 - Mise à jour à 07:16

Source: Le Vif

(Belga) Le bourgmestre d'Andenne et député wallon PS Claude Eerdekens attaque le décret "logement" concocté par le gouvernement wallon devant la Cour constitutionnelle au motif qu'il serait liberticide, écrit L'Avenir vendredi.

Un recours contre le décret logement

"Les deux ministres Ecolo concernés par ce dossier, Philippe Henry et Jean-Marc Nollet, veulent planifier la migration des Wallons des campagnes vers les villes", déclare le bourgmestre au quotidien. "On ne se rend pas bien compte de l'importance de ce décret, mais il va à l'encontre des libertés individuelles puisqu'il donne toute liberté au gouvernement wallon de ne plus donner de primes si on ne construit pas dans les noyaux d'habitation définis." Selon Claude Eerdekens, cdH et PS se seraient laissé abuser par Ecolo dans le dossier. Le ministre wallon du Logement, Jean-Marc Nollet, balaie ces accusations, soulignant que la notion de noyaux d'habitat existait déjà avant ce nouveau décret et que le Conseil d'Etat n'a rien vu à redire sur le nouveau texte. (DAVID STOCKMAN)

Nos partenaires